logo traitement du bois


dégats champignons


boutique


devis gratuit

 Les champignons et pourritures du bois

Les champignons lignivores

Ils dégradent les constituants du bois. L'attaque est inévitable dès que les conditions de température (entre 20 et30°), d'humidité (entre 30 et 50%) et d'oxygène sont réunies : germination des spores qui forme des filaments de mycélium. Généralement, c'est l'odeur de moisissure qui indique la présence de champignons.

La pourriture cubique

Découpage du bois en parallélépipèdes rappelant le bois calciné. Les champignons dégradent la cellulose du bois, laissant la lignine (constituant principal du bois). Le plus connu est la ou le mérule.

> Voir le guide Merules point com : www.merules.com

Contenu 5 étoiles !

La pourriture fibreuse

Les champignons attaquent d'abord la lignine, puis la cellulose. Le plus connu Coriolus versicolor. Il s'attaque aux feuillus dans les lieux obscurs : chêne, peuplier, châtaignier, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur (ruissellement de l'eau). Le bois devient noir, s'effrite en fibres blanchâtres et perd toute consistance mécanique. Taux d'humidité anormalement élevé.

La pourriture molle

Les champignons s'attaquent à la cellulose dans les cas d'extrême humidité, comme le bois en contact avec le sol. Le plus connu Ascomycète chaetonium globosum. Il s'attaque aux feuillus, chêne, peuplier, châtaignier et aux résineux. Le bois prend une teinte verdâtre et sa surface devient molle.

Le bleuissement fongique

Coloration du bois bleutée ou noirâtre, qui affecte l'aubier des résineux. N'altère pas ou peu la résistance du bois.

 Altérations et dégâts du bois

> Les insectes xylophages

 Accueil

[ www.traitementdubois.com ]